IPIMAGE Fabien Boutet – Photographe Graphiste

Apprendre la Photo – Maitriser la netteté, l’autofocus

Faire La mise au point

Pour faire la mise au point l’appareil utilise des collimateurs (rectangle rouges). En sélectionnant le collimateur on sélectionne l’endroit de la mise au point. Ils peuvent être sélectionnés soit automatiquement soit manuellement selon plusieurs paramètres variables selon les appareils photo.
faire de la photo

Où Faire La mise au point ?

– Sur votre sujet principal le plus souvent.
– Si votre sujet est un être vivant (homme ou animal), faire la mise au point sur l’oeil. Car notre oeil va instinctivement va se diriger vers les yeux du sujet.

Sujet Mobile

Si votre sujet est en mouvement vous devez passer en mode autofocus continu (AFC, AIservo) pour que l’autofcus suive le sujet. (photo animalière)

Les flous

La vitesse d’obturation correspond au temps où l’obturateur est levé.

Flou de bougé
Si la vitesse est trop basse, votre image sera plus ou moins flou. Une image avec une vitesse d’1 seconde sera forcément floue. Il conviendra alors d’utiliser un trépied.

Flou de mouvement
Si votre sujet bouge et que la vitesse d’obturation est trop basse, votre sujet risque d’être flou.

Focale
A main levée, selon la focale que vous utilisez vous devez respecter une certaine vitesse pour ne pas avoir une image floue.

Utiliser cette formule pour avoir une idée de la vitesse :
vitesse minimale = 1/valeur de la focale.
par exemple avec un 200mm il faut une vitesse d’au moins 1/200s

Ceci n’est qu’une indication, de nombreux facteurs peuvent intervenir pouvant limité le flou de bougé : stabilisateur d’image, bien se caler, trépied, monopode, vent…

Effets

Le choix de la vitesse a donc un impact sur le rendu de l’image.
Figer le mouvement : une vitesse élevé permet de figer un mouvement.
Faire un filé : une vitesse lente donne a contrario un effet de mouvement.
faire de la photo